Grâce à vous, Idjann et Riff prendront vie !

C’est fait. Trois mois sont déjà passés pour la souscription à la Téléportation. Nous avons atteint et même dépassé notre objectif, la jauge minimale de 4 000 euros ! Je tiens à remercier mon épouse Carole, Stéphane Lamek et son frère Johan pour leur précieuse aide et leur dévouement. J’espère que la réalisation de ce premier tome permettra la création de notre maison d’édition et de communication qui s’appellera « la Libre Édition » ou « les Éditions de l’araignée ».

Ce n’est pas une  telle opération qui me fera gagner beaucoup d’argent, mais elle me servira à éliminer l’emprise destructrice sur mon travail des gros éditeurs. Je ne veux plus être l’esclave de leurs lubies, desiderata et mauvaises idées. Finis les délais impossibles à tenir qui me privent de soirées, les réflexions contre-productives car démotivantes. Oubliés les rapports houleux avec des scénaristes imposés (beaucoup de dessinateurs voient de quoi je parle). Je ne veux plus être un esclave des grosses maisons d’éditions. Ici, je ferai tout du scénario à la couleur en passant par la commande de l’impression et son contrôle, ainsi que la vente des albums (en partie). Le rêve, quoi !

L’impression qu’ils existent vraiment

La Téléportation n’est pas que la narration d’une course-poursuite de Riff et Idjann poursuivis par les autorités. C’est une  réflexion sur notre système transposé sur une autre planète. Il ne s’agit pas à proprement de S.-F. — avec ses designs inouïs, ses belles mécaniques et ses décors de folie —, mais j’aime surtout dessiner des personnages vivants qui, je l’espère, vous donneront l’impression qu’ils existent vraiment. Je vais tenter de vous faire rire, vous surprendre, peut-être même vous faire pleurer (mais si !).

Je vous remercie tous pour votre confiance et pour votre souscription qui a atteint, pour certains, de fortes sommes dont un record de 750 euros ! Certains se sont privés pour que mon projet aboutisse, cela fait réfléchir… Quelqu’un (un pur lecteur de B.D.) m’a donné des chèques à encaisser chaque mois pour que cela passe dans son budget. Sans tous ces efforts, mon album n’aurait pas pu sortir avant 10 ans.

Vous surprendre

Personnellement, je suis fier de mes trouvailles scénaristiques. Je suis certain de vous surprendre. Depuis que je travaille sur cette idée, le temps passe et j’ai vu au cinéma des choses qui s’y apparentaient, mais je ne pense pas qu’une autre version de mon histoire existe.

Je travaille sur la fin de mon album Normandie Niemen (tome IV) en ce moment, et je pense pouvoir reprendre la Téléportation en juillet.

Ce projet coûte cher. Si la souscription est désormais fermée  chez Ulule, elle continue ici, sur ce site, par l’onglet « Soutenir le projet de “ la Téléportation ” ». Continuez à soutenir la Téléportation, parlez-en, faites circuler l’info ! La possibilité pour vous d’avoir votre trombine dans la B.D. reste ouverte !

Encore une  fois, merci à tous !

Amicalement,
Philhoo